La "disparition" des maladies infectieuses ne serait pas due aux vaccins