Pour une France libre et souveraine .Pour lutter contre la censure .
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 20 août 2017 L'abominable massacre des Lucs par les bouchers de la Révolution

Aller en bas 
AuteurMessage
G.Fébus

avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: 20 août 2017 L'abominable massacre des Lucs par les bouchers de la Révolution   Dim 20 Aoû - 18:04

20 août 2017

L'abominable massacre des Lucs par les bouchers de la Révolution

Vendéen lui-même, le Père Jean-Paul Argouarc’h, prêtre de l’Institut de la Sainte-Croix de Riaumont, a lancé un pèlerinage au Petit-Luc il y a douze ans. Ce lieu d’un massacre sans nom de toute une population villageoise est emblématique des violences perpétrées par les révolutionnaires. Dans le dernier Hors-Série de L'Homme Nouveau consacré à l'Eglise dans la tourmente des guerres de Vendée, il raconte :
Citation :
"Les Lucs forment début 1794 deux paroisses : le Grand-Luc, 2 050 habitants et le Petit-Luc, 100 habitants. Les Bleus commandés par un général de 26 ans, Cordelier, sont partis le matin des Landes de Bois-Jarry, ils suivent le chemin de Mormaison aux Lucs. Sur leur passage tout flambe : villages, étables, barges, paillers, tout est détruit. On égorge les gens dans les maisons. On éventre les bêtes dans les écuries. Des familles entières périssent : René Minaud est tué au Brégeon avec sa femme et ses sept enfants dont le plus petit a 15 jours. Le père Simoneau est égorgé à La Bugelière avec sa femme et 16 de ses enfants et petits-enfants.
À l’approche des tueurs beaucoup se sont réfugiés dans l’église du Petit-Luc. L’abbé Voyneau, âgé de 70 ans, va au-devant des Bleus pour les supplier d’épargner son peuple. À quelques mètres de son presbytère les Bleus le saisissent, ils lui arrachent la langue et le cœur qu’ils écrasent ensuite sur les pierres du chemin. Dans l’église les fidèles se préparent à la mort en récitant le chapelet. Les assassins arrivent, ils déchargent leurs fusils sur la foule agenouillée. Ils s’acharnent sur les mourants à coups de baïonnettes, ils transpercent au sabre les enfants. Puis les Bleus s’en vont vers les Landes de Launay, ils aperçoivent le clocher du Petit-Luc, ils tirent dessus à coups de canon, le clocher s’effondre écrasant de sa masse le monceau de victimes encore pantelantes.
563 cadavres gisent sur le territoire des Lucs. Parmi ces morts 110 (chiffre minimum. Une centaine de noms des victimes sont inconnus par suite de la disparition d’une double feuille du registre mortuaire de l’abbé Barbedette curé du Grand-Luc. Il manque donc des noms d’enfants) n’ont pas plus de 7 ans, 33 n’ont pas 2 ans, deux n’ont que 15 jours, c’est « le Massacre des innocents »."
Dans un article de ce même numéro, Jacques Villemain évoque les propos de ce khmer rouge devant un tribunal chargé de juger les crimes de 1975-1979 :
« En France, j’ai étudié la philosophie du siècle des Lumières et celle de la Révolution française. J’ai été fasciné par la personnalité de Robespierre. Pour moi, il incarnait l’intégrité, le courage, l’abnégation. Et Robespierre, c’est l’essence de l’idéologie khmère rouge ! »
Stéphane Courtois cite Engels, le compère de Karl Marx, qui à propos de la révolution en Allemagne en 1849 écrivait :
Citation :
« Nul pays en état de révolution, et engagé dans une guerre extérieure, ne saurait tolérer une Vendée en son sein même »
Lénine a bien retenu la leçon : le 24 janvier 1919, le Comité central du parti adopta cette résolution :
Citation :
« Il est nécessaire de reconnaître comme seule mesure politiquement correcte une lutte sans merci, une terreur massive contre les riches cosaques, qui devront être exterminés et physiquement liquidés jusqu’au dernier. »
Le génocide vendéen, analysé par Reynald Secher, a servi de modèle aux génocides qui ont suivi.


Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
 
20 août 2017 L'abominable massacre des Lucs par les bouchers de la Révolution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADINAGES DANS UN MASSACRE.
» Pétition : Non au massacre des baleines par les Japonais !
» Massacre d'Oradour-sur-Glane
» Bataille & massacre de Graignes
» Hémevez: Exhumation d'un massacre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France libre :: Histoire :: Divers-
Sauter vers: